Archive de l’étiquette festival

Les festivaliers aussi victimes de la prohibition

festivalLe weekend dernier en Australie, un jeune homme est décédé et plusieurs autres personnes ont été hospitalisées après avoir fait une overdose. Ils participaient tous à l’un des plus grands festivals de musique électronique de l’hémisphère sud.

Face à cette situation, Gladys Berejiklian, première ministre de la région où se déroule l’événement, a déclaré que son gouvernement restait opposé au testing de produits psychotropes. Elle prétexte en effet que “nous savons que le testing ne fonctionnera pas, car il donnera le feu vert aux personnes qui veulent prendre des substances qui pourraient encore les tuer”.

Pourtant, l’idée inverse commence à faire son chemin en Angleterre. L’été dernier, la présence d’un stand de testing au festival Secret Garden Party de Cambridgeshire a permis de réduire de 95 % le nombre d’hospitalisations liées à la prise de stupéfiants.

Très loin d’encourager la consommation, les organisateurs ont constaté que le testing permettait aux festivaliers de décider de ne pas consommer si la qualité de leur produit n’était pas celle attendue. Ainsi, deux tiers des personnes trompées sur la marchandise ont remis leur substance à la police.

Le fait d’être conscient de ce qu’ils consomment incite aussi les festivaliers à transmettre les résultats des tests ainsi que les conseils de réduction des risques reçus au stand de l’association à ceux qui les accompagnent et sur les réseaux sociaux.

En Belgique, un tel service est proposé dans certains festivals par Modus Vivendi ASBL, mais de nombreux organisateurs restent réticents à l’idée de se positionner contre les autorités locales, qui constituent une source importante de subsides. Une fois de plus, c’est au niveau politique qu’un changement de mentalité doit se faire pour garantir la santé et la sécurité de plusieurs centaines de consommateurs, aussi bien en Belgique que partout ailleurs.

 

ParInfor-Drogues

Vos droits en festivals

La période des festivals approchant, il est utile de faire le point sur les moyens de se prémunir de tout ce qui pourrait venir gâcher l’esprit de la fête.

Sans vouloir associer systématiquement festivalier et consommateur de drogues et/ou d’alcool, il n’est jamais agréable d’être contrôlé, fouillé, bousculé, interrogé, voire interpellé à un moment où l’on pense à « tout, mais pas ça ». Car si un festival est surtout un moment de détente, il est aussi un lieu où se concentre une population importante, où la frontière entre licite et illicite peut sembler mouvante tandis que tout paraît permis.

La police et la sécurité veillent, parfois de façon discrète et réactive, parfois de manière omniprésente et proactive. Dès lors, pour éviter l’embrouille, mieux vaut se prémunir…
La brochure de la Liaison Antiprohibitionniste vient à point pour vous aider à connaître vos droits et leurs limites avant d’y être malencontreusement confrontés au mauvais moment.

Télécharger la brochure

ParInfor-Drogues