[Sondage] Quand le CYBER pose question

[Sondage] Quand le CYBER pose question

NTIC réseaux sociaux Vous êtes professionnel du monde scolaire ou extra-scolaire à Bruxelles ? Votre avis nous intéresse. Merci de remplir ce sondage. Max 3 minutes.

Aujourd’hui, l’usage des nouvelles technologies pose de nombreuses questions au sein des structures scolaires et extra-scolaires.

Comment gérer l’utilisation du smartphone au sein des écoles ?  Comment composer avec les réseaux sociaux qui impactent les relations entre les jeunes, mais également entre les professionnels et les jeunes ? …

Peut-être, êtes-vous aussi confronté à ces interrogations sans savoir par où commencer.

Le groupe de travail CYBER*, du Point d’Appui aux écoles secondaires, réunit plusieurs intervenants  du secteur de la Promotion de la Santé, de la prévention des assuétudes et les services communaux prévention du décrochage scolaire à Bruxelles.  Ce groupe souhaite développer des actions et des projets en phase avec vos réalités de terrain : animations auprès des jeunes, mise à disposition d’outils pédagogiques, formation des professionnels en contact avec les jeunes, conférences et ateliers autour des bonnes pratiques…

C’est pourquoi nous vous demandons de prendre 5 minutes de votre temps afin de répondre aux quelques questions de ce sondage.

Pour y répondre, cliquez ici.

Si vous le jugez pertinent, n’hésitez pas à transférer ce questionnaire aux personnes de votre institution.

En laissant vos coordonnées en fin de questionnaire, vous serez informé des suites éventuelles mises en place par le  groupe de travail CYBER.

Pour toute information ou précision sur cette initiative, veuillez contacter le Centre Bruxellois de Promotion de la Santé (CBPS) ou le FARES : info@cbps.be ou prevention.tabac@fares.be

Nous vous remercions d’avance pour votre collaboration,

Le groupe de travail CYBER

*Le CBPS, le FARES, Infor Drogues, le Pélican, Prospective Jeunesse, Question Santé, le service Prévention d’Anderlecht et les services communaux de Prévention du décrochage scolaire d’Anderlecht, de Jette, de Saint-Gilles, de Schaerbeek et de Uccle.

ParInfor-Drogues
Les commentaires sont fermés.