Tabac

Le tabac est cultivé et consommé presque partout dans le monde. Pourtant, ses effets nocifs sur la santé des populations ont amené récemment de nombreux gouvernements à réagir devant les coûts des soins de santé qu’il entraîne. Le tabac contient de la nicotine, un stimulant qui accélère le rythme cardiaque et fait monter la tension sanguine: la nicotine accroît la capacité de travail et diminue la sensation de fatigue. Bien qu’à forte dose elle soit dangereuse, son inconvénient majeur n’est pas sa toxicité immédiate mais la dépendance physique qu’elle engendre à terme.

Le vrai danger du tabac réside dans les goudrons que sa combustion dégage et que le fumeur inhale avec la fumée. Ce sont eux qui sont responsables des maladies liées au tabagismes: cancers, crises cardiaques, bronchite chronique, emphysème pulmonaire, etc. Ces problèmes de santé n’apparaissent qu’au bout d’un temps assez long: la relation entre la cigarette qu’allume le fumeur et les risques qu’il prend est en quelques sorte diluée par la durée. Ceci, ajouté à la difficulté d’arrêter de fumer (dépendance psychologique et physique), fait que le tabac est, avec l’alcool, la drogue qui crée le plus de dégâts en santé publique.