Echangeur automatique de seringues, la position d’Infor-Drogues

Echangeur automatique de seringues, la position d’Infor-Drogues

SeringueDepuis début mars 2011, la presse parle beaucoup du futur appareil d’échange automatique de seringues qui sera installé à Bruxelles (St-Gilles) par l’asbl DUNE (Dispositif d’Urgence de Nuit et Echange). Cet appareil fournira du matériel d’injection stérile (seringues, cuillères, eau, désinfectant) et des conseils de prévention en échange de seringue(s) usagée(s).

L’échange de seringues est un dispositif de santé publique qui a largement fait ses preuves en Belgique comme à l’étranger. Il évite la transmission de maladies comme le sida et les hépatites, aide à la réinsertion, permet un contact avec des professionnels de la santé et, enfin, contribue à la récolte des seringues usagées.

Un appareil automatique est utile pour les injecteurs qui ne viennent pas échanger leurs seringues aux comptoirs existants. Pour Infor-Drogues il est clair qu’un dispositif automatique ne peut en aucun cas remplacer un dispositif humain. L’échangeur doit donc être envisagé comme un complément destiné à une population précise. Une étude doit être réalisée préalablement à chaque placement d’un tel automate. En effet, il convient d’éviter que les comptoirs d’échange de seringue ne soient progressivement délaissés au profit de machines ayant des horaires plus souples.

L’évaluation de cette expérience pilote en Belgique devra donc être très attentive à ce point.

ParInfor-Drogues
Les commentaires sont fermés.