Conseils de réduction des risques – Poppers

5 façons de réduire les risques

  1. N’inhalez jamais de Poppers lorsque vous conduisez ou que vous allez conduire un véhicule, lorsque vous conduisez une machine ou que vous êtes engagé dans une quelconque activité à risque ou nécessitant coordination, vigilance ou bons réflexes ;
  2. Ne sniffez pas de Poppers si vous consommez du Viagra®. En raison des dérivés nitrés qu’ils contiennent, les Poppers sont formellement contre-indiqués en association avec ce médicament ;
  3. Evitez de consommer des Poppers si vous êtes en traitement aux antiré-troviraux. A ce jour, aucune étude ne peut donner de réponse sur l’absence d’interactions entre les Poppers et les antirétroviraux ;
  4. Veillez à ce que vos yeux n’entrent jamais en contact avec les Poppers ;
  5. N’oubliez pas que l’inhalation régulière de Poppers peut conduire à une dépendance de type persistant, semblable à l’alcoolisme, avec des dommages pour la santé décris plus haut.
 

Avertissement

 [ Vous tentez d’accéder à des conseils de réduction des risques ]


Savez-vous où vous mettez les pieds ?

Les conseils de réduction des risques s’adressent spécifiquement à un public d’usagers de drogues, qu’il s’agisse d’usagers “avérés”, polytoxicomanes, ou de consommateurs réguliers ou occasionnels.

Ils peuvent également être donnés à des proches de consommateurs (parents, amis, …) pour autant que ces personnes soient au clair quant à la démarche de réduction des risques.

En outre, ces conseils s’adressent indirectement aux professionnels de la santé et du social ayant des contacts avec des usagers de drogues.