Notre historique

Fondée en 1971 sur l’initiative de la Ligue des Familles, d’Infor-Jeunes, du Centre Antipoison, de la Ligue nationale belge d’Hygiène mentale, du Service de Psychologie médicale de l’ULB et de personnalités du monde scientifique et social, l’asbl Infor-Drogues a été le premier centre d’aide et de prévention en matière de drogues ouvert en Communauté française.

De 1977 à 1980, l’association organise le premier service de prescription de méthadone en Communauté française et, en 1983, elle met en place un centre de jour pour toxicomanes, l’Orée.

En 1989, le service d’aide téléphonique est ouvert 24h/24.

En 1989, l’association s’engage dans les actions de réduction des risques pour les usagers de drogues.

En 1992, une équipe de prévention est créée pour intervenir auprès des collectivités et des équipes confrontées à des consommations de drogues en souhaitant développer des projets de prévention.

En 1994, Infor-Drogues réalise sa première campagne d’affichage. La prévention se veut réflexive et centrée sur des situations de vie. Depuis lors, nous avons continué à produire des affiches mais aussi des cartes postales, des vidéos, etc.

En 1999, Infor-Drogues ouvre un véritable centre de documentation au grand public, avec plus de 6000 ouvrages disponibles en 2017.

Le site internet d’Infor-Drogues a été imaginé et mis en place en 2003. Depuis lors, il n’a cessé d’être actualisé, complété, amélioré. Trois autres sites internet pour des projets spécifiques ont vu le jour entre 2008 et 2015 (voir plus loin).

En 2005, Infor-Drogues a mis en place l’outil en ligne « E-permanence » pour accueillir les demandes d’aide par écrit, en garantissant l’anonymat.

En 2006, Infor-Drogues fête ses 35 ans. À cette occasion, une série de publications (brochure, cartes postales, site web, autocollants…) voient le jour en l’honneur de l’anniversaire.

En 2008, Infor-Drogues crée le site web « Stop ou encore » pour les auto-tests de consommation.

En 2009, Infor-Drogues crée le site web « J’arrête quand je veux » un projet autour des jeux vidéos pour le 11-12 ans et leurs éducateurs, lié au roman éponyme de Nicolas Ancion.

En 2013, la permanence téléphonique, accessible 24h/24 depuis 1989, passe à un système de permanences assurées de 8 h à 22 h en semaine, et de 10 à 14 h le samedi.

En 2015, Infor-Drogues crée le site web « En mille morceaux » pour les ados de 15-17 ans et leurs enseignants, lié au roman éponyme de Nicolas Ancion.